14/12/2006

En retard

Pardon j'avais dit que je posterais mardi, on est jeudi et toujours rien. Celà est du à de nombreux facteurs. Tout d'abord la fatigue, j'ai du mal à me remettre de ce semestre, puis les cadeaux de Noël (faut aller les acheter) et le moral (je n'avais pas l'envie d'écrire). Voilà une semaine que je me sens patraque, pas envie de fêter Noël, ma famille et mes amis me manquent beaucoup, et B. Pour la première fois de mon existance, je suis populaire, tout le monde dans la classe m'adore, m'invite partout, je connais tout le monde... bref je m'amuse et ne suis pas le vilain petit canard. Sauf que la seule personne que je voudrais qui s'intéresse à moi semble s'en contreficher. Je ne sais pas comment gérer tout ça, je suis comme maganer (avoir la gueule de bois) sans avoir bu, je suis perdue... J'en ai marre de me cogner la tête contre les murs et d'avoir la poisse (car en plus j'avais perdu mon tel la compagnie de taxi l'avait retrouvé mais elle l'a perdu), je voudrais être vraiment heureuse, avoir l'impression d'avancer, c'est à croire que je ne le mérite pas. J'en ai marre de me battre pour la moindre chose, j'aimerais qu'une fois dans ma vie tout soit facile. Bien sûr je ne suis pas à plaindre comparée à pleins d'autres personnes (comme Superlolo, je ne parle pas de ceux qui n'ont rien du tout...) mais je suis juste fatiguée de tout ça, je voudrais croire en ¨l'esprit de Noël et n'y arrive pas...

18:29 Écrit par Raphie dans Perso | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

alors terme à proscrire sous peine de colère de ma part ! "c'est à croire que je ne le mérite pas"

qu'on soit d'accord !!! lol

Écrit par : popa | 14/12/2006

tout à fait d'accord avec popa.... ...au contraire, c'est justement parce que tout n'est pas rose et pas facile pour toi que tu mérites d'autant plus d'être heureuse.
et puis le ptit coup de blues de fin de semestre est un cap un peu dur à passer, encore plus cette année vu que tu es loin, mais dis toi q'u'en tout cas, moi je pense super souvent à toi, et même de l'autre côté de l'Atlantique, le père-noël t'oubliera pas ;-)
Allez, garde le moral ma petite Raph, je t'envoie plein de bisous.

Écrit par : Cé | 14/12/2006

Les commentaires sont fermés.