22/06/2006

Ma vie telle que je la vois dans 10ans

Alors dans 10 ans je m'imagine en working girl dans la communication et le marketing sans véritable chez moi puisque je pense que, dû à mon instabilité chronique et ma bougeaotte, je changerais de ville tous les 2 ou 3 ans (je serais donc à NY ou LA, San Francisco, Vancouver, Montreal, Bruxelles, Londres, Paris, Milan, ou encore Tokyo...). J'aurais un gamin que j'élèverais seule, le père n'aura pas son mot à dire et si ça se trouve il ne sera même pas au courant (je plaisante, car je l'aurais surement adopté l'enfant). En ce qui concerne les amours ce sera sûrement aussi instable que mon lieu de résidence. Je sais que c'est triste et que ça semble horrible, je ne rêve absolument pas de ça mais je crains que ce ne soit ce qui m'est destiné...et Neness on ne rigole pas, je t'entends jusque là!

14:27 Écrit par Raphie | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Re. Working girl avec un gamin. Mmmm. Je recommenderais pas.
Si tu savais comme ma vie est loin de celle que je craignais avoir quand j'etais celibataire...

Écrit par : Peggy | 22/06/2006

working girl... ou alors super working mummy, qui jongle hyper bien entre boulot/enfant et mari...

'on s'était dit RDV dans 10 ans, même jour même heure, même pomme'
bon, tu nous raconteras dans 10 ans, ici-même ok???

bizz

Écrit par : superlolo | 23/06/2006

Ben, mon vieux ! Tout un programme !
Amitiés.

Écrit par : rhadamanthe | 23/06/2006

ouep oki pour tout sauf pour le gosse

je trouve ça égoiste et pas sain pour le gosse de pas avoir de "père".

Sinon bon courage pour l'adoption, c'est aps pour te décourager mais déjà que c'est long et pas simple pour les couples dit "normaux" alors une femme seule :-s

Mais bon j'me fais pas de soucis pour toi. cOMPRENDRAS CE QUE TU VOUDRAS COMPRENDRE ;)

Écrit par : popa | 23/06/2006

Popa je sais que tu ne cautionnes pas et moi non plus mais bon c'est ce qui risque fort d'arriver et puis il aura un formidable tonton Popa ;)

Écrit par : Raphie | 26/06/2006

Les commentaires sont fermés.